Lettre de Tenzin Dorjee

Lettre de Tenzin Dorjee aux membres et amis de la Fondation Rigpé Dorjé; aux organismes affiliés, aux Centres du Dharma et aux pratiquants. 4 mai, 2020

Tenzin Dorjee est président de la Fondation  Rigpé Dorjé (Canada) etsecrétaire général du Jamgon Kongtrul Labrang (Administration).

Tashi Deleg.

Ici, la pandémie nous a tous pris par surprise. Au début, ça a été très difficile ; il fallait comprendre les dangers potentiels que représentaient les infections au virus Covid-19, l`importance des mesures d`hygiène et de protection en plus des fermetures qui font maintenant partie de notre vie à Pullahari, à Lava* et au Jamgon Kongtrul IIIrd Memorial Home. Mais nous nous sommes adaptés à la situation et maintenant nous sommes mieux organisés.

J`ai pensé à vous tous. Nous vous gardons dans nos prières, vous, vos familles et vos proches. Nous espérons que vous allez bien, vous tous, vos familles et vos proches, et que vous vous gardez en sécurité.

À Pullahari et à Lava, les pujas quotidiens et les prières se font comme d`habitude. De plus, maintenant nos moines ajoutent une prière d`aspiration pour que notre monde soit libéré de la pandémie. Depuis le 7 avril, nous avons fait des pujas de Guru Padma pendant sept jours et dédié un million de récitations de “Guru Rinpoché inséparable du Bouddha de la médecine”, une prière fortement recommandée par Lama Osel Dorjé Rinpoché.

À la Résidence, les personnes âgées et les enfants ont prié aussi. À nouveau, du 15 au 24 avril, notre sangha s`est jointe à Sa Sainteté Gyalwang Karmapa pour prier pour le monde ; l`une des prières était ‘Les strophes qui ont sauvé les Sakyas’ de Tanthong Gyalpo. À Pullahari, à Lava et à la Résidence, nous continuons à prier pour les victimes de la Covid-19, les patients, ceux qui se dévouent pour combattre en première ligne et les peuples de toutes les nations.

L’année a bien commencé. Le 5 février, nous sommes retournés à la municipalité de Bagmati dans le District de Sarlahi. Nous avons travaillé sur le 29e projet népalais concernant le soin des cataractes en région éloignée, projet qui s`adresse à la population des moins nantis, là-bas. (En novembre 2018, le 27e projet s`était déroulé dans la même région mais dans des villages différents). Bien que des cataractes aient été diagnostiquées chez sept cents patients, dans les 9 sites où des examens avaient été faits, seulement 416 patients se sont présentés pour être opérés et recevoir des implants intra-oculaires.

Nous sommes revenus de Sarlahi à temps pour les pujas de Mahakala Gutor qui marquent la fin de l`année au calendrier tibétain, du 16 au 22 février. Nos moines de la shédra étaient revenus de Bodhgaya où ils étaient allés pour le  Kqgyu Monlam. Ils ont aussi participé aux pujas et nous avons tous célébré Losar ensemble, le 24 février. Par la suite, les principaux événements ont été le 21e Kagyu Monlam tenu au Népal cette année, au Monastère Palnge, sous la direction du Vénérable Bokar Yangsi Rinpoché. Parmi les moines de notre sangha, les plus âgés ont participé au Monlam tenu à Nagakot; du 7 au 11 mars. 

À Pullahari, du 24 au 31 mars, nous avons célébré la cérémonie annuelle des lampes et du Monlam. Heureusement, tout ce dont nous avions besoin pour l`événement avait été acheté d`avance et livré.

Les nouvelles concernant la Covid-19 circulaient plus largement dès la première semaine de mars. Le Népal fermait abruptement ses frontières le 23 mars. Nos moines de la shédra** s`étaient préparés à retourner en Inde le 24 mars. Quelques-uns parmi ceux qui étaient allés visiter leur famille n`étaient pas revenus à Pullahari. Ceux qui étaient revenus ne pouvaient pas retourner à Lava. Alors, pour la shédra, le début de la nouvelle année est reporté. Drupon Khenpo Lodro Namgyal est de retour d`Europe ; il est revenu à Lava juste à temps, avant la fermeture de la frontière en Inde et il s`est mis en quarantaine.

Je suis heureux de pouvoir vous dire que nous allons tous bien. Au Népal il y a relativement peu de cas de la Covid-19, surtout à Kathmandu. On a estimé que le virus n`était pas présent à Lava ni à Kalimpong mais les déplacements y sont tout de même interdits.

À Kalimpong, l`école et le Centre d`ophtalmologie sont fermés ; ils vont ouvrir à nouveau quand le Gouvernement le permettra. À la Résidence, nos aînés et les enfants se portent bien. Le Centre d`ophtalmologie a été converti temporairement en lieu de quarantaine pour les aînés de la Résidence, au cas où il y aurait des cas d`infection. Jusqu`à présent, tout le monde va bien.

La plupart d`entre vous savez déjà que nous avons décidé de reporter à l`année prochaine, en 2021, les programmes d`études de philosophie et de méditation Rigpé Dorjé. Nous nous attendons à ce que les mesures de distanciation sociale s`appliquent pour le reste de l`année et que le retour à la normale soit lent après la pandémie.

Plus récemment notre sangha, à Pullahari et à Lava, du 20 au 26 avril, a fait la pratique du puja de Gyalwa Gyamtso à l`occasion de la commémoration sacrée du 28e parinirvana du troisième Jamgon Rinpoché.

Sur une note plus joyeuse, les nouvelles parutions de vidéos de Valerio Albisetti où on peut voir le troisième Jamgon Kongtrul Rinpoché et d`autres maîtres, sont comme de chauds rayons de soleil, surtout ces temps-ci. Ils sont disponibles à www.jamgonkongtrul-archive.com

J`espère que nous allons rester en contact. Tous nos moines continuent de prier pour vous, vos familles et vos proches. Pour nous, pratiquants du Dharma, puissent-elles être transformées en la Voie, les situations difficiles auxquelles nous avons à faire face, quelles qu`elles soient.

Tous ceux du Labrang se joignent à moi pour prier pour vous tous. Avec nos meilleurs souhaits,

Bien vôtre dans le Dharma,

Tenzin Dorjee
secrétaire général
Facebook IDs: Jamgon Kongtrul Labrang | Kagyu Thekchen Ling

 

*  Le Monastère de Pullahari au Népal et le Monastère Kagyu Thekchen Ling à Lava en Inde, sont les principaux sièges de Son Éminence Jamgon Kongtrul Rinpoché ; ils supervisent les activités du Centre Rigpé Dorjé.

** La Shédra (collège) est l`Institut monastique Rigpé Dorjé qui offre un programme d`études bouddhistes de base et d`études avancées échelonnées sur treize ans. Il fait partie du Monastère Lava Kagyu Thekchen Ling, situé au Bengal occidental, en Inde. C`est là où Lama Chöying Gyurmey, Lama en résidence au Centre Rigpé Dorjé, a gradué et obtenu le titre d`acharya.